Raccorder son kit au tableau électrique de la maison - Monophasé

Cet article traite de la manière dont il est recommandé de se raccorder au tableau électrique de votre maison.

Si vous cherchez à comprendre le chemin suivi par l'électricité produite, nous vous invitons à consulter aussi cet article : La distribution électrique de ma maison.

Un kit solaire n'est pas bien différent d'un four

Pour raccorder un kit solaire au tableau électrique de la maison, vous aurez besoin d'un disjoncteur conventionnel libre sur votre tableau :

  • Un calibre 10A est suffisant pour des puissances jusqu'à 2300W (câble d'au moins 1,5mm²)
  • Un calibre 20A est suffisant pour des puissances jusqu'à 4600W (câble d'au moins 2,5mm²)
  • Un calibre 32A est suffisant pour des puissances jusqu'à 7360W (câble d'au moins 6mm²)

Vous raccorderez votre kit solaire de la même manière que vous allez raccorder votre four sur une ligne électrique directement raccordée sur le tableau électrique de votre maison.

Se raccorder au tableau électrique avec un coffret de protection solaire

Option 1: vous vous raccorder sur un départ existant de votre tableau électrique. 

Avantage: Très simple

Notre recommandation: Parfaitement adapté à des kits jusqu’à 4kW

Option 2: vous créer un départ avec différentiel dans votre tableau électrique.

Avantage: Le différentiel de la partie solaire est indépendant de la maison

Notre recommandation: Parfaitement adapté à des kits au delà de 4kW


Tutoriel vidéo des options 1 et 2


Cas particulier: se raccorder directement dans le tableau électrique (sans coffret de protection)

Cette option est recommandée uniquement si vous disposez de la place nécessaire et si vos connaissances en électricité (et les normes associées) sont bonnes.

Elle revient à recréer un coffret de protection solaire AC directement dans le tableau de la maison.

Vous pouvez le faire en ajoutant un inter-différentiel + un disjoncteur ou un disjoncteur différentiel.

Si vous vous raccordez directement dans le tableau électrique de la maison, il faudra veiller :

  1. À mettre en place le marquage électrique adéquat (http://www.etiquette-photovoltaique.com/)
  2. À s'assurer de la compatibilité avec le guide UTE-C15712
  3. Intégrer un Qrelay si vous installez des micro-onduleurs Enphase


Articles connexes