Analyser la rentabilité de mon projet solaire

Le dimensionnement d'un projet solaire est conditionné par votre consommation énergétique, cet article vous explique comment notre Simulateur vous accompagne dans cette étape.

Installer des panneaux solaires sur son toit est aujourd’hui un investissement rentable. Mais comment connaître la rentabilité exacte de votre projet ? Toutes nos réponses.

Le simulateur Oscaro Power pour estimer ses économies

Utilisez notre Simulateur pour estimer votre potentiel d’économies en fonction de votre installation solaire.

Ou bien visionnez notre vidéo :

Comprendre le calcul de la rentabilité de votre projet

Pour calculer la rentabilité de votre projet solaire, notre simulateur prend en compte différents facteurs : votre taux d’autoconsommation, les dépenses liées à l’installation de vos panneaux, et enfin les revenus éventuels liés à la vente de surplus.

Le taux d’autoconsommation

Votre taux d’autoconsommation dépend de votre consommation d’électricité d’une part, et de votre production photovoltaïque d’autre part.

Pour un calcul de votre taux d’autoconsommation : voir notre article dédié.

Les dépenses

Coût du matériel

Pour calculer le montant de votre investissement, il faut tout d’abord prendre en compte le prix d’achat du kit solaire Oscaro Power et les différents accessoires (optionnels) dont vous pourriez avoir besoin (chemin de câble, goulottes, gaines).

Coût des démarches administratives

La demande de travaux en mairie est gratuite.

La demande de raccordement auprès de ENEDIS est gratuite en cas d’autoconsommation sans vente et est de 49€TTC pour la vente de surplus.

Le Consuel (nécessaire pour la vente de surplus) coûte 170€TTC.

Coût d’opération

Au niveau exploitation, l’approche standard est de prendre en compte :

  • le changement d’un onduleur au bout de 10 ans (A noter que certains sont garantis 25 ans)
  • les frais ENEDIS liés à l’utilisation du réseau qui se montent à 20€/an en cas de vente de surplus.

Les recettes

Prime à l’investissement

En cas de vente de surplus, il faut prendre en compte la prime de 390€/kWc (si <=3kWc) et de 290€/kWc (si >3kWc et <9kWc).

Soit 1170€ (390*3) pour un kit 3kWc par exemple ou 1740€ (290*6) pour un kit 6kWc.

Energie autoproduite

Votre installation d’autoconsommation va vous permettre d’éviter de soutirer de l’énergie au réseau. Votre facture d’électricité va donc diminuer du montant du prix du kWh multiplié par le nombre de kWh autoconsommés.

Par exemple, si vous avez autoconsommé 2000kWh/an, vous allez économiser 2000*0.1587= 317.4€/an en 2020 (car le prix du kWh est actuellement de 15.87c€/kWh).

À noter :

  • Le prix de l’électricité soutirée au réseau n’est pas fixe. Il convient donc de prendre en compte son évolution. Les hypothèses standard d’évolution font état d’une progression d’environ 3%/an du prix d’achat de l’électricité.
  • L’énergie que l’on achète au 5 mai 2020 est au tarif régulé de 15,87c€/kWh.
  • Avec une augmentation de 3%/an elle devrait coûter environ 18.4c€/kWh en 2025 (15.87*1,03^5).
  • Vente du surplus
    • Si votre énergie produite l’est à un moment où vous consommez peu ou pas, il en résultera de l’énergie solaire en surplus. Celle-ci va naturellement remonter sur le réseau en passant à travers votre compteur. Ainsi, en plus de l’indication de consommation, votre compteur (Linky en général) va compter cette énergie en surplus.
    • Il est par la suite possible de vendre cette énergie à un fournisseur d’énergie (Planète Oui, ekWateur, Enercoop) au prix de 6,5c€/kWh chez Planète Oui par exemple ou de bénéficier d'un achat par EDF OA (mandaté par l'Etat) au prix de 10c€/kWh (en cas de pose par un professionnel RGE)
    • Compte tenu de ces tarifs, il est plus intéressant d’autoconsommer que de vendre le surplus.

 

Articles connexes