Comparatif des onduleurs et micro-onduleurs photovoltaïques

Onduleurs de chaîne et micro-onduleurs : découvrez et comparer leurs caractéristiques.

Notre catalogue de produits a été conçu, vérifié et validé par des experts dans le respect d'un cahier des charges exigeant.

Choisir son onduleur en fonction de ses fonctionnalités

Cet article apporte des précisions sur le choix de son onduleur notamment en terme de caractéristiques électriques. Néanmoins, ce choix est avant tout dicté par les fonctionnalités de l'onduleur et des accessoires proposés autour de cet onduleur. Souhaitez-vous un système compatible avec l'évolutivité du nombre de panneau, du stockage, ou encore avec la charge d'un véhicule électrique ? Ces réponses détermineront le choix de votre onduleur.

Par exemple : 

  • Les onduleurs de chaîne Fronius sont appréciables pour son système de gestion de l'énergie intégré et sa compatibilité avec la borne de charge de véhicule électrique au fil du soleil.
  • La solution de micro-onduleurs Enphase est intéressante par ses garanties 25 ans.
  • La solution d'onduleur de chaîne Huawei est bien adaptée pour ajouter du stockage ultérieurement, simplement et de manière évolutive.

Consulter nos articles dédiés sur le choix de votre kit. 

Comparatif des onduleurs photovoltaïques

Vous trouverez ci-dessous un tableau comparatif afin de visualiser notre gamme d'onduleurs et de micro-onduleurs à la fois en terme de fonctionnalités de la solution mais aussi de caractéristiques électriques dimensionnantes.

Les différents types d'onduleur photovoltaïques

On distingue 3 types d'onduleurs:

  1. les onduleurs solaires (sur lesquels on ne connecte que des panneaux solaires)
  2. les onduleurs batteries pour connecter une batterie (on ajoute un onduleur batterie avec une batterie sur une installation avec onduleur solaire pour obtenir un système solaire avec batterie)
  3. les onduleurs hybrides qui permettent de connecter du solaire et des batteries sur le même onduleur

Des onduleurs raccordés réseau 

Les onduleurs présentés ici sont raccordés au réseau. Ils fonctionnent en parallèle avec le réseau électrique. C'est la solution la plus répandue et la plus économique. Si le réseau électrique n'est pas présent, on parle de site isolé. Il faudra alors un onduleur hybride ou batterie AVEC un fonctionnement en site isolé.

NB: si vous avez la volonté de fonctionner sans réseau électrique alors que celui-ci est présent, on vous recommande de mettre un onduleur réseau avec fonction d'alimentation de secours.

Les caractéristiques électriques des onduleurs

Les critères de choix pour la sélection de l'onduleur sont les suivants :

  • Onduleur ou micro-onduleur
  • Puissance de l'onduleur
  • Type de raccordement : compatible monophasé ou triphasé (une installation solaire monophasée est possible en triphasée)
  • Le prix

De plus, pour les onduleurs de chaîne, les critères suivants devront être pris en compte : 

  • Le nombre d'entrées MPPT (Maximum Power Point Tracker), c'est-à-dire le nombre d'entrée capables de gérer des champs photovoltaïques avec des orientations différentes.
  • La tension DC max
    • Si 1000V : 20 panneaux maximum par entrée MPPT
    • Si 600V : 12 panneaux maximum par entrée MPPT


Annexe :

Informations sur la fiche technique d'un onduleur

  • Puissance AC : puissance maximale en sortie d'onduleur (puissance en kW = kVA car pas de déphasage tension courant donc cos phi=1)
  • Tension DC MAX : Tension maximale que peut supporter l'onduleur. Elle doit être supérieure à la tension à vide de la chaîne, avec une marge de sécurité de 20% (pour intégrer les variations de tension liées à la température minimale à laquelle pourrait être exposé le module → -20°C)
  • Tension UMPPT MAX : tension maximale de l'onduleur en fonctionnement. Elle doit être supérieure à la tension des panneaux en charge UMPP   STC   avec une marge de 15% pour prendre en compte un fonctionnement à basse température en hiver
  • Tension UMPPT MIN : tension minimale de l'onduleur en fonctionnement. Elle doit être inférieure à la tension des panneaux en charge UMPP   STC   avec une marge de 15% pour prendre en compte un fonctionnement à haute température en été
  • Tension de démarrage : tension minimale de fonctionnement, mais à puissance réduite (limite de courant des composants internes)
  • Courant MAX : courant maximal de travail de l'onduleur. Bon à savoir : si le courant de module dépasse cette valeur, l'onduleur va décaler le point de fonctionnement du générateur vers la tension à vide des panneaux. Cela induit une perte de production mais aucun risque pour l'onduleur.
  • Nombre de MPPT : Nombre de Trackers de Meilleur Point de Puissance, c'est à dire nombre d'entrées indépendantes

 

Articles connexes